Err

Qu'est-ce que la soie du Bombyx ?



Le Bombyx du mûrier
Le Bombyx du mûrier (Bombyx mori) est un lépidoptère origine du nord de la chine, élevé pour produire la soie. Le Bombyx est inconnu à l'état sauvage, il résulte de la sélection par élevage appelé sériciculture. C'est au stade de chenille que le Bombyx produit la précieuse fibre sécrétée en une bave abondante qui en durcissant se transforme en un fil unique de soie brute avec lequel la chenille se fabrique un cocon.

Le fil de soie
Ce fil mesure entre trois cents et mille cinq cents mètres de longs, il est produit par des glandes spécialisées, dites séricigènes. Insecte indigène de la chine, le bombyx du mûrier a été domestiqué 2600 ans avant notre ère, ce qui fait qu' aujourd'hui on ne le trouve plus à l'état sauvage. On pratique son élevage notamment en Chine, Inde, au Japon et en France.

Un peu d’histoire
En Chine, on attribue la découverte du ver à soie à l'impératrice Xi Ling-Shi. La légende raconte qu'elle buvait du thé sous un mûrier lorsqu'un cocon tomba dans sa tasse, en voulant le récupérer, un fil de soie douce s'en détacha et plus elle tirait, plus le fil s'allongeait. L'enroulant autour de son doigt pour pouvoir tirer encore, elle ressentit une chaleur agréable. L'impératrice en parla autour d'elle, et cette découverte se propagea, la sériciculture était née. Cette légende, la plus connue, n'est que l'une des nombreuses pour expliquer la découverte de la soie.

Les différentes sortes de soie
- Le Bombyx (celui qui fait le fil le plus fin et le plus doux)
- Soie sauvage (vers à soie qui fait un fil plus gros et moins doux)
- Soie de madagascar (fil brun, très rustique, produit par le borocera)
- Soie d'araignée -Soie marine (fil de coquillage) -Soie plantaire
- Soie artificielle (viscose) ...